Sur le ring des box TV

VOO et Proximus TV sont au taquet pour offrir à leurs abonnés des décodeurs dernier cri. Des box bardées de fonctionnalités et dotées d' interfaces capables de coller aux aspirations modernes du public et à sa consommation de plus en plus éclatée des contenus télé.

corbis-42-21779047

On passe un cap en matière d’offre télé en Belgique. Les deux opérateurs principaux, coup sur coup, sont en train de moderniser leurs parcs de décodeurs. Fin juin, VOO a dégainé le premier avec la commercialisation de sa box Evasion. Proximus TV fera de même d’ici la fin de l’année. L’opérateur historique de téléphonie va carrément envoyer gratos sa nouvelle box à un demi-million (sur 1,5 million) de ses foyers abonnés. Point commun, les deux boîtes sont des redoutables condensés des dernières technologies capables de répondre aux désirs et nouvelles habitudes de consommation télévisuelle du public.  Et ce, à travers de nouvelles interfaces, ces menus intelligents (évidemment différents chez VOO et Proximus), qui vous permettent de naviguer dans la jungle des contenus grâce à une tripotée de fonctionnalités.

Comme Nicolas Marchand, directeur commercial de VOO, nous l’explique dans notre dossier à lire en intégralité dans le Moustique de ce mercredi: « L’objectif est de proposer au téléspectateur le monde des fonctionnalités le plus large possible via une interface le plus simple possible« . Et comme on le clame en face chez Proximus: « d’unifier toutes les facettes l’expérience utilisateur et de rendre la télévision digitale accessible à tous« . Autant ceux qui consomment la télévision de façon linéaire classique et qui restent la majorité du public mais aussi ceux, dont le nombre n’arrête pas d’augmenter qui savourent une consommation télé libérée des horaires, de l’immobilité face au seul téléviseur et de contenus formatés dans des grilles.

On est résolument entré dans l’univers du « où je veux, quand je veux, ce que je veux, et sur le support que je veux« .  C’est pour ces deux publics aux antipodes l’un de l’autre, ainsi que pour le public central qui combine les deux approches, que les deux opérateurs ont mitonné des box à l’usage fluide, simple mais ouvrant des larges possibilités de rechercher les contenus correspondants à nos goûts et habitudes. Et tout cela avec un réel supplément d’intuitivité. Car désormais, la technologie embarquée permet d’anticiper vos mouvements ou votre navigation habituelle. La box, au gré de votre consommation quotidienne, détecte vos goûts en fonction desquels elle va vous proposer vos contenus mais aussi certains autres qui pourraient vous plaire. Pour, comme vous le lirez dans Moustique, peut-être un jour arriver à créer et programmer une chaîne spécifique qui agrègera  vos contenus  préférés et  portera… votre prénom.

La suite dans le Moustique du 21 octobre 2015

Sur le même sujet
Plus d'actualité