Emily Hoyos s’en va

Après la défaite d'Ecolo en 2014, l'ex co-présidente d'Ecolo avait choisi de se consacrer à sa commune. Cette fois, elle quitte définitivement la politique.

isopix_22059764-009

Mardi soir, au terme du conseil communal de Profondeville, la conseillère Emily Hoyos, 38 ans, a annoncé qu’elle jettait l’éponge. Même cette petite commune, pour celle qui avait été jusqu’à co-diriger le parti écologiste en compagnie d’Olivier Deleuze, c’était trop.

Après la défaite d’Ecolo aux fédérales, en mai 2014, Emily Hoyos avait déjà pris le temps de réfléchir, plusieurs mois, avant d’amorcer un premier retrait. Elle ne jouerait désormais plus un rôle de premier plan dans la politique nationale et se recentrerait au niveau local. Sauf que manifestement la distance prise n’était pas encore assez grande. « C’était sous-estimer mon besoin d’autre chose, après avoir dépensé mon énergie sans limite au service des combats portés fièrement par mon parti », a-t-elle expliqué à la télévision locale Canal C et au quotidien L’Avenir.

Sur le même sujet
Plus d'actualité