Nicolas Hulot et des Youtubers pour sauver la Planète

Autodérision, gros effets spéciaux et message face caméra à l'américaine, Nicolas "Yolo" tente tout pour faire le buzz…

screen_shot_2015-10-07_at_15

our la sortie de son livre « Osons, le plaidoyer d’un homme libre », Nicolas Hulot appelle les Internautes à signer une pétition, histoire de montrer aux décideurs politiques ce que la population attend d’eux à la conférence sur le Climat COP21 à Paris, en décembre prochain. Pour ce faire, il sort une vidéo sur Youtube où il se fait conseiller par des consultants en com’ un peu tarés et très parigots… Au final, ce sont des stars françaises du buzz vidéo comme Bapt et Gael « (10 minutes à perdre »), Kyan Kojhandi (« Bref »), Studio Bagel (2,2 millions d’abonnés Youtube), Golden Moustache (1,9 million) Natoo (1,7 million), Kemar (846.000), qui font le job et invitent à signer l’appel aux chefs d’Etat. Un exercice où Nicolas Hulot n’hésite pas à se foutre un peu de lui-même (ce qui dénote avec le titre et la couv’ de son bouquin) pour « casser Internet »… Et ça démarre bien: 200.000 vues en 3h! Au point que le site de la pétition connaît effectivement des ratés par moments, sous (on le suppose) l’assaut de clics.

On n’est pas totalement convaincus par la vidéo (même si on aime ceux qui y participent), par contre, la cause est juste et urgente.

Un extrait de l’appel: « Osez admettre que les engagements actuellement sur la table des négociations ne sont pas suffisants pour limiter le changement climatique à 2°C, mais que vous pouvez changer la donne en revoyant à la hausse vos ambitions: le G20 compte pour trois quarts des émissions mondiales! Osez en finir avec les beaux discours et les déclarations d’intention, avec la tentation de remettre à plus tard les décisions: agissez! Osez vous astreindre à des moyens financiers, des indicateurs de contrôle, des réglementations et à des feuilles de route précises qui vous engageront dès aujourd’hui. »
 

Sur le même sujet
Plus d'actualité