Chantal Akerman est décédée

La cinéaste belge, icône du cinéma indépendant, est morte à l’âge de 65 ans.

Chantal Akerman est décédée

Cinéaste exigeante et signature du cinéma belge, Chantal Akerman est décédée. Elle avait 65 ans. Son dernier film, No Home Movie, présenté cet été au festival de Locarno, suivait le bouleversant cheminement de sa mère vers la mort. Plus qu’un simple regard – de femme ou de féministe – celui de Chantal Akerman travaillait la manière cinématographique comme un tissus précieux, offrant à la scène internationale un univers et une grammaire respectés et admirés. Je, tu, il (1974), Jeanne Dielman, 23 quai du commercre, 1080 Bruxelles (1975), La captive (2000) forment un trio de films emblématiques de sa griffe.
 
On retiendra aussi le magnifique Toute une nuit (1982), odyssée nocturne dans le Bruxelles des année 80, ou l’essai de comédie musicale, Golden Eighties (1986) tourné en partie dans la Galerie de la Toison d’or à Bruxelles avec Lio au plus fort de sa célébrité. Née à Bruxelles en 1950 dans une famille juive dont les membres furent déportées à Auschwitz, elle s’était penchée sur l’aventure psychanalytique – notamment dans Un divan à New York, l’un de ses films les plus célèbres avec Juliette Binoche et William Hurt.   

 

Plus d'actualité