Maïtena Biraben dérape sur le Front National

Les propos de la journaliste sur le prétendu « discours de vérité » du FN créé la controverse.

maitena

Maïtena Biraben, déjà pas trop à l’aise en ce début de rentrée (raté) du Grand Journal, s’enfonce. En interviewant l’avocat Eric Dupond-Moretti, la journaliste a précisé que la parole du Front National, qu’elle qualifie de premier parti de France, était un discours de vérité. Les deux phrases qui tentent de percuter l’interview – « Les propos de la vérité sont souvent tenus et incarnés par le Front national aujourd’hui » et «Et pourtant les Français se reconnaissent dans ce discours de vérité qui est tenu par le Front national » – ont indigné pas mal de téléspectateurs qui ont immédiatement réagi sur les réseaux sociaux.   
 
Maladresse, mauvaise gestion de la langue (un dérapage, en somme), volonté de briller, quelle mouche a piqué l’animatrice du Grand Journal qui n‘avait vraiment pas besoin de ça pour terminer la semaine? Depuis qu’elle a repris la tête de l’émission d’Antoine de Caunes – qu’elle tenait absolument à présenter seule – les audiences dégringolent, et fichent la migraine à la direction de Canal+. Les chiffres sont jugés catastrophiques par la chaîne qui a encore tourné de l’œil devant les 562.000 téléspectateurs réunis mercredi – contre le million d’avant ! On attend toujours la réaction de Maïtena Biraben qui devrait – ou non – s’expliquer sur ses propos en direct. On attend aussi de voir comment va se comporter Canal+ face à cette polémique qui va peut-être finir de mettre la panique à bord.   

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité