40 ans de drame à la Mecque

Depuis 1975, 4.000 pèlerins ont perdu la vie lors du célèbre rassemblement en Arabie Saoudite. Dont 717 ce jeudi 24 septembre.

reporters_511955

Plus de 700 morts, 800 blessés… Le pèlerinage de La Mecque obligatoire au moins une fois dans la vie de tous les Musulmans paie à nouveau un lourd tribut à son engouement qui draine régulièrement dans la Vallée de Mina plus de 2 millions de personnes venus du monde entier. Selon le ministre saoudien de la Santé, cette bousculade meurtrière a été causée par un « manque de disciplines des pèlerins ». Et vu que l’espace dédié à la lapidation de Satan, un rituel consistant à jeter des cailloux vers trois stèles représentant le diable,  est trop étroit pour accueillir tant de monde… ça fait forcément des dégâts. L’Iran, qui a perdu 131 citoyens, accuse même le gouvernement saoudien d’avoir pris des mesures de sécurité trop laxistes. L’enquête en dira certainement plus.

Le pèlerinage à La Mecque est-il maudit ? 

Pourtant, ce drame est loin d’être le premier. À peine quelques jours plus tôt, le 11 septembre, une grue s’était déjà  effondrée sur la Grande mosquée de La Mecque prenant la vie à 109 personnes et en en blessant 400 autres. Mais depuis 40 ans, c’est au total plus de 4.000 personnes qui ont perdu la vie lors du hajj. Voici les 8 incidents les plus meurtriers.

  • En décembre 1975, l’explosion d’une bouteille de gaz a déclenché un gigantesque incendie dans un campement près de La Mecque. 200 pèlerins ont perdu la vie.
  • Quatre ans plus tard, plusieurs centaines d’hommes armés hostiles au régime saoudien se sont barricadés dans la Grande mosquée de La Mecque pour mener une attaque meurtrière une fois les pèlerins arrivés. Bilan officiel : 153 morts et 560 blessés. 
  • En 1987, les forces de l’ordre saoudiennes ont réprimé une manifestation interdite aux Iraniens qui a causé… 402 morts, dont 275 Iraniens. 
  • C’est trois ans plus tard que le hajj a connu le drame le plus meurtrier de son histoire. Suite à une panne du système de ventilation dans un tunnel de Mina, 1.426 Musulmans sont morts, asphyxiés.
  • En 1994, 270 pèlerins ont perdu la vie dans une bousculade gigantesque pendant le rituel de la lapidation de Satan à Mina. Un scénario similaire à l’incident de cette semaine.
  • Un autre incendie provoqué par un réchaud à gaz a ravagé des campements en 1997 causant 343 morts et plus de 1.500 blessés. 
  • Quelques années plus tard, en 2004, 251 personnes ont perdu la vie dans une… bousculade à Mina.
  • Le site de Mina semble effectivement être un lieu à risque puisque, avant l’incident de jeudi dernier, 364 personnes avaient une fois de plus été tuées lors du rituel de la lapidation de Satan en 2006.

Sur le même sujet
Plus d'actualité