Cinq idées originales pour aider les SDF

Cabanes accrochées aux immeubles ou maisons en objets recyclés, les citoyens proposent des idées de plus en plus farfelues pour aider les sans-abris. 

reporters_19130554

Pour aider les personnes sans domicile fixe, il est bien sûr possible de leur donner de l’argent, de leur fournir des vêtements ou encore de leur apporter de la nourriture. Mais ces dernières années, des citoyens ont proposé des initiatives d’un nouveau genre. 5 exemples. 

1. Des cabanes suspendues aux immeubles

Un jeune architecte anglais propose de construire des cabanes en bois pour les sans-abris dans les rues londoniennes. Il veut les fixer aux façades des immeubles, à quelques mètres au-dessus des trottoirs. Ces « boîtes » seraient dotées d’une fenêtre et d’une échelle rétractable. Cela permettrait de loger une bonne partie des 7.600 personnes qui dorment régulièrement dans les rues de la capitale anglaise.

2. Des maisons en objets recyclés

Depuis 2010, l’artiste américain Gregory Kloehn récupère des objets laissés à l’abandon dans les rues – comme des palettes, des lattes de lit, des portes ou encore des métaux – et les assemble pour créer des mini-maisons de deux mètres carrés à roulettes. Dès que l’une d’elles est terminée, Gregory Kloehn les offre gratuitement aux SDF de la Ville d’Oakland. Il y en aurait déjà une dizaine dans les rues et l’artiste entend même s’étendre dans le reste des États-Unis.  

3. Construire des villages de conteneurs

L’entrepreneur français Alain Sitbon, 70 ans, a construit des bâtisses sur un terrain de 2.500 m2 qu’il possède dans la région lyonnaise. Et il paie tout de sa poche ! Y compris l’eau et l’électricité qu’il met à disposition des sans-abris. Près d’une centaine de personnes sans domicile fixe logeraient quotidiennement dans ces conteneurs aménagés en un véritable petit village. Pour ce projet lancé il y a deux ans,  Alain Sitbon a déjà dépensé plus de… deux millions d’euros.

4. Des bornes wifi humaines

Plusieurs chefs d’entreprise ont décidé d’aider les sans-abris en les… transformant en bornes wifi. En acceptant, les SDF sont rémunérés deux dollars du quart d’heure. Ils doivent ainsi simplement se balader dans des festivals ou aux abords des entreprises en question en portant un t-shirt « Je suis une borne wifi » et une clé de partage de réseau internet. Autre avantage : les patrons estiment que les passants leur donneront plus facilement de l’argent puisque contrairement aux mendiants, ceux-ci proposent un véritable service.

5. Un réfrigérateur de charité

Un habitant d’Arabie saoudite a installé un réfrigérateur à l’extérieur de sa maison pour que les sans-abris puissent  se procurer de la nourriture sans éprouver le sentiment de honte qui accompagnerait la mendicité. Concrètement, les gens des environs y placent de la nourriture et les SDF se servent selon leurs besoins…

Sur le même sujet
Plus d'actualité