Trois pelés devant l’Apple Store

Pas de doute, ils seront bien les premiers clients du nouveau vaisseau amiral de la marque à la pomme.

2015-09-18_15

Le premier est arrivé hier en provenance d’Allemagne, les deux autres sont originaires de la région de Bruges et squattent le trottoir de l’avenue de la Toison d’Or depuis ce matin. Avant son ouverture prévue ce samedi, à 10h, le premier Apple Store de Belgique ne mobilise donc pas encore des cohortes de fans comme aux abords du shop new-yorkais de la 5ème avenue, par exemple, à la moindre sortie d’iPhone. Il faut dire que ce flagship store est le 103ème européen du genre et le 460ème mondial. “Au moins, on sera sûrs d’être les premiers« , lâche un inconditionnel d’Apple, instituteur primaire ‘in real life’, et qui nous jure ne pas avoir été payé par la marque. Mais nous déclare néanmoins tout son amour pour la firme de Cupertino, son “design incroyable” et son tout aussi « incroyable souci du détail« . Armé de patience, de RedBull et de bières, ce trentenaire d’Izegem a garé sa voiture juste en face du gigantesque aquarium avec toute sa collection Apple à l’intérieur du véhicule…

« Je possède absolument tous leurs produits depuis 2009. MacBook, iPhone, iPad, Apple Watch… Ce qui me coûte environ 1.800 euros chaque année.” Ce fan fait donc la file devant le magasin 24 heures avant son ouverture alors qu’il ne souhaite rien y acheter. « J’espère juste qu’ils m’offriront un petit cadeau ou même une coupe de champagne. Car le seul produit qu’il me manque est le nouvel iPhone 6S et il ne sera pas encore disponible à l’ouverture. Mais chez moi, la boîte du 5 est déjà prête à accueillir mon ancien modèle». Avant de rejoindre les autres collector de la marque dans leur vitrine? “Ah non, une vitrine, c’est bien trop cher« . Si Apple a clairement perdu de son aura ces derniers mois, que la marque se rassure: même réduite, sa fan base inconditionnelle est toujours sur le pied de guerre.  

 

Plus d'actualité