David Goffin et ses co-équipiers aux portes de l’exploit

Dès ce vendredi, à Forest National, nos tennismen vont défier l'équipe d'Argentine. S'ils l'emportent, David Goffin et ses comparses emmèneront la Belgique vers la finale.

photonews_10544612-182

La Suisse, la France, l’Espagne, l’Australie… Toutes ces grandes nations du tennis ont remporté le saladier d’argent à plusieurs reprises. A l’inverse de la Fed Cup (le pendant féminin de la compétition), que les Belges ont remportée en 2001 avec Justine Henin et Kim Clijsters, l’équipe masculine n’a jamais gagné.

Le parcours de la Belgique en Coupe Davis, en bref

Depuis la création de l’épreuve, en 1904, c’est seulement la troisième fois que la Belgique parvient au stade des demi-finales. En 1999, notre équipe (avec Xavier Malisse, Christophe Rochus, Filip Dewulf et Christophe Van Garsse) s’était inclinée face à la France de Cédric Pioline.  En 1904, en revanche, nous avions franchi le cap et nous étions inclinés en finale face au Royaume-Uni. Depuis, hormis un quart de finales en 2007, le bilan est plus que maigre.

Les résultats en 2015

Les huitièmes de finale de la Coupe Davis ont eu lieu en mars 2015. La Belgique était opposée à la Suisse, tenante du titre. Un sacré gros morceau, mais déforcé par l’absence des deux stars, Stan Wawrinka et Roger Federer. Au terme d’un week-end épique, David Goffin s’imposait et permettait à la Belgique d’accéder aux quarts de finale. En juillet, les Belges se défont facilement des Canadiens. Nous voilà en demi-finale! Un exploit qui n’a pas le retentissement espéré dans le public: seule la moitié des tickets disponibles a été vendue. Rien de perdu: les places sont encore disponibles sur place.

Les adversaires du jour

Les feux sont au vert, beaucoup voient les Belges se qualifier pour la finale mais il ne faudrait pas sous-estimer l’Argentine. En effet, malgré l’absence de Juan Monaco (44e à l’ATP) et de Juan Martin Del Potro (340e) , l’équipe compte quand même trois joueurs du top 100 ATP: Leonardo Mayer (39e), Frerico Debonis (65e) et Diego Schwartzman (68e). Carlos Berlocq (137e) complète l’équipe.

Les joueurs qui écriront peut-être l’Histoire

De son côté, la Belgique alignera David Goffin (15e), Steve Darcis (64e), Ruben Bemelmans (87e) et Kimmer Coppejans (105e). De solides joueurs avec un énorme capital confiance. Bemelmans vient d’atteindre le troisième tour de l’US Open, Coppejans s’est imposé dans ses matches face au Canada, Darcis a toujours excellé en Coupe Davis et Goffin semble avoir retrouvé une excellente condition physique, après un virus contracté au début de l’US Open.

Le possible adversaire de la finale

L’autre demi-finale verra s’opposer la Grande Bretagne à l’Australie. Emmenée par Andy Murray, l’équipe anglaise a les faveurs des pronostics. Mais en face, la motivation est décuplée. Il s’agit de la dernière occasion pour Lleyton Hewitt de remporter le trophée. Reste qu’au vu de la composition des deux équipes, les Anglais devraient être de la partie en finale. Avec nous? On y croit…

Sur le même sujet
Plus d'actualité