Victoria Beckham sous le feu des critiques

Rendez-vous très attendu à la Fashion Week de New York, la collection printemps-été 2016 de l'ex-Spice girls fait le buzz, mais le bad buzz.

victoria_beckham_nyfw_skinny_model_peyton_knight_940x526

Les bravos des aficionados qui assistaient, dimanche dernier, au défilé Victoria Beckham n’y changeront rien. Le débat séculaire sur la maigreur des mannequins revient en force depuis que la styliste a osé recruter une armée de filles émaciées pour présenter sa prochaine collection avec, en clou du spectacle, la jeune Peyton Knight, 17 ans, qui entre largement dans un XXS.

Posh s’attire les foudres des associations qui viennent en aide aux personnes souffrant de troubles alimentaires comme la britannigue B-eat, dont la présidente, Lorna Garner,  confiait au très sérieux quotidien The Guardian:  “Nous savons que certaines jeunes femmes qui souffrent de troubles du comportement alimentaire placardent ces images dans leur chambre pour leur ressembler ».

Une levée de boucliers que la styliste avait déjà connue il y a cinq ans, dans les mêmes circonstances, et qui l’avait contrainte à s’engager publiquement à ne plus employer de mannequins squelettiques pour ses défilés.

La toile s’affole de cette maigreur mais Peyton n’a fait aucun commentaire sur cette polémique. Elle bosse, elle. Depuis le début de la semaine, elle enchaîne les podiums new yorkais de Diesel à Alexander Wang, entre autres. Vicky n’a rien dit non plus. Mais on a vérifié, ses vêtements sont disponibles du 32 au 42, ça laisse de la marge.

Sur le même sujet
Plus d'actualité