Charles Michel: « François Pirette m’a vraiment blessé »

Moustique a organisé la rencontre entre l'humoriste Jérôme de Warzée et notre premier ministre Charles Michel. Pour parler cash de l'actu, de Théo Francken, des socialistes, d'humour et de ses limites.

illu_038_dewarzee

Mercredi dernier (9/9), sur le coup de 14 heures, il y avait du cactus dans l’air au 16 rue de la Loi. Réunion de crise? Alerte à la bombe? Putsch NV-A? Rien de tout ça, mais un événement quand même: Jérôme De Warzée était dans les salons du premier ministre pour le soumettre à la question. L’humoriste de la RTBF (bientôt à la barre du Grand Cactus, nouveau talk sur La Deux) lui a décoché ses questions espiègles sur tous les sujets du moment. Une interview inédite, à lire en intégralité dans le Moustique de ce mercredi, et qui révèle un Charles Michel blagueur, notamment lors de notre séance photo (comme en témoigne notre vidéo ci-contre). Le gaillard de 40 ans s’est montré résolument décontracté tout en restant sur la défensive lorsque De Warzée le chatouille sur ses ministres N-VA, sur Bart De Wever, sur les agriculteurs, sur ses relations avec ses ex-amis francophones, sur son bilan après 10 mois dans la fonction suprême…

Et même côté humour, ça rigole pas toujours. Interrogé sur les caricatures dont il fait l’objet, plus qu’à son tour, de la part des humoristes et dessinateurs, le premier ministre devient tout-à-coup sombre et nous avoue: « j’en parle pour la première fois, mais il m’est arrivé d’être terriblement blessé dans ma chair. C’était un sketch de celui qui fait des shows le dimanche sur RTL-TVI là… François Pirette. Il m’a imité faisant le salut nazi. Là, une limite a été clairement dépassée. Je n’ai pourtant pas réagi, mais j’en brûlais d’envie. J’ai mordu sur ma chique car je respecte trop la liberté d’expression des humoristes… Mais ça m’a vraiment écoeuré.« 

On apprendra aussi qu’il taquine beaucoup Jacqueline « la gaffe » Galant, qu’il recadre Théo « le tweet » Francken, qu’il avait une relation empreinte d’humour et de respect mutuel avec Michel Daerden , qu’il se donne un 7 sur 10 et qu’il en veut vraiment à certains socialistes.  Charles Michel estime en outre que  « rarement un premier ministre s’est pris autant d’injures et de coups mais, conclut-il, j‘ai une grande faculté à encaisser et relativiser avec humour. Cela a surtout pour effet de renforcer ma résistance et ma détermination« .

François Pirette réagit

Mis en cause par Charles Michel dans cette interview (en intégralité dans le Moustique du 16 septembre), François Pirette a répondu au Premier Ministre via sa page Facebook. On vous retranscrit intégralement sa réaction.

 

https://www.moustique.be/13948/charles-michel-francois-pirette-m-vraiment-ecoeureCher Monsieur Michel,Monsieur le…

Posted by François Pirette [en vrai] on mercredi 16 septembre 2015

Sur le même sujet
Plus d'actualité