Nadine Morano pouvait être traitée de conne par Guy Bedos

La justice française a relaxé l'humoriste dans le procès qui l'opposait à l'ex-ministre de Nicolas Sarkozy. Il n'y a pas "injure publique".

isopix_22112089-118

Alors que le procureur général avait estimé que l’humoriste français, qui se dit ruiné, avait dépassé la limite qu’un spectacle offre à la liberté d’expression quand elle injurie une personnalité.

Traitée de conne lors d’un spectacle de Guy Bedos, Nadine Morano l’avait attaqué et réclamait 15.000 euros de dommages et intérêts qu’elle aurait versé ensuite à des oeuvres militants pour la dignité de la femme.

Guy Bedos avait « chargé à nouveau la mule » ce week-end chez Laurent Ruquier: 

« Pas un mot, ni pour ni contre Nadine Morano. Elle est trop chère. J’aurai le jugement lundi, d’ici là, je me tais ».

Mais l’humoriste n’avait tenu que le temps d’un sourire puisqu’il s’emportait ensuite:« 15.000 euros quand même! 15.000 euros! ça ne va pas non? Connasse ! »

Sous les rires du public. Guy Bedos sort  actuellement un livre Je me souviendrai de tout, autobiographie dont il faut se méfier. Le fantasque humoriste semble s’amuser à brouiller les pistes y avouant être fauché pour ensuite se dédire sur les plateaux télé. Un livre à lire manifestement au second degré. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité