Le vrai prix de vente des données sur internet

Les entreprises du web vendent vos données personnelles aux publicitaires… pour des milliards d’euros.

reporters_19791788

Ce n’est plus un secret pour personne : les entreprises du web tiennent des listes avec les données personnelles (nom, adresse e-mail et postale, coordonnées bancaires, etc.) de leurs membres. Ce serait avant tout pour améliorer leurs produits et proposer un service adapté aux utilisateurs. Ce qu’elles disent moins, c’est qu’elles mettent aussi ces informations à disposition des publicitaires.

Les annonceurs n’ont pas pour autant un accès direct à vos informations. Ces entreprises en ligne placent en fait leurs membres dans des groupes comme « Fans de voitures » ou « Passionnés de littérature ». Elles vous envoient ensuite elles-mêmes du contenu personnalisé, fourni par des publicitaires prêts à débourser des sommes astronomiques pour toucher leurs publics cibles. Mais impossible d’obtenir des chiffres officiels. 4 estimations.

22,6 milliards d’euros. Le chiffre d’affaire que devrait atteindre le marché du « data » en 2016 selon Transparency Market Research.

916 millions d’euros. Le montant qu’aurait gagné Facebook en 2010 grâce à son système de publicité ciblée.

23,5 millions d’euros. La somme encaissée en 2013 par Twitter pour la vente de tweets à des entreprises privées. Un chiffre d’affaire qui a doublé par rapport à 2012.

Moins de 15 euros. Le prix de vente des listes de données personnelles vendues illégalement sur internet. Une petite virée sur le « deep web », cette partie de la toile non-indexée par les moteurs de recherche classiques, et quelques clics suffisent à trouver ces bases de données. Le « Nouvel Obs » a ainsi pu dégotter un fichier de 7 millions d’adresses e-mail françaises pour la modique somme de… 15 euros. Le blogueur Bogomil Shopov a quant à lui acheté 1,1 millions de données personnelles (nom, e-mail et adresse du profil) d’utilisateurs Facebook pour seulement… 5 euros.

Retrouvez notre article sur les limites de la vie privée dans le Moustique du 9 septembre 2015.

Sur le même sujet
Plus d'actualité