Chine : Malheur économique, bonheur écologique

La Chine cherche à réduire ses émissions de gaz à effet de serre. L’instabilité économique du pays pourrait faciliter le projet.

reporters_chine

On en a beaucoup parlé cet été : la bourse chinoise est très instable et l’économie du pays le plus peuplé au monde va mal. Ce qui ne fait pas les affaires de l’industrie lourde chinoise qui en paie les pots cassés. Avec notamment pour effet que les usines de charbon ferment les unes après les autres. Ce qui a entrainé, pour la première fois en 100 ans, une baisse de la consommation de charbon en Chine!

Une excellente nouvelle pour les défenseurs de l’environnement. Et pour les citoyens qui peuvent profiter de longues journées de ciel bleu. Certains n’en avaient jamais eu l’occasion puisque le ciel est habituellement, autour de ces usines du moins, couvert par un brouillard de pollution.

Attention au revers de médaille

Le président chinois Xi Jinping a lui-même déclaré que c’était l’occasion ou jamais de déplacer le centre de gravité économique des industries lourdes vers les nouvelles technologies. Ce changement de pôle pourrait évidemment accentuer encore davantage l’instabilité des marchés. Cela pousserait même, in fine, la Chine à réinvestir dans des secteurs polluants pour créer des emplois. C’est en tout cas ce que craignent les experts, rappelant la situation des États-Unis. Les Américains avaient en effet baissé leurs émissions de gaz à effet de serre entre 2007 et 2012 à cause de la récession, mais celle-ci est repartie vers la hausse en 2013 avec la reprise économique.

Pour ne pas tomber dans ce piège, le gouvernement chinois doit donc profiter de cette situation pour mettre en place des politiques écologiques. Et c’est bien l’intention de Xi Jinping qui en fait une priorité. Il entend sanctionner les entreprises et autres autorités locales négligentes en la matière. Le président a aussi promis que le pays augmenterait de 20 % la part des énergies non fossiles dans son bouquet énergétique d’ici 2030. Une première dans l’Empire du Milieu.

Sur le même sujet
Plus d'actualité