Christine And The Queens à la conquête des USA

La presse américaine s'emballe pour la "frenchie" Héloïse Letissier qui prépare une version 100% anglaise de son album.

christine5-rjeffhahn

Alors qu’elle est attendue au Pukkelpop ce 21 août (le festival affiche complet) et qu’elle se produira à guichets fermés le 2 octobre à Forest National, Héloïse Letissier est gonflée à bloc pour conquérir le marché américain. Christine And The Queens vient en effet de signer aux Etats-Unis  sur Neon Gold, label dépendant de la major Atlantic qui veille aussi aux destinées de Charli XCX et de Marina And The Diamonds. Elle travaille actuellement sur une version 100% anglaise de son premier album « Chaleur humaine » qui devrait sortir d’ici la fin de l’année.

 

Mais l’artiste plurielle n’a pas attendu la sortie de son disque dans les bacs des disquaires américains pour faire parler d’elle chez Oncle Sam.  Elle a déjà assuré une tournée promotionnelle aux States dont les retombées dépassent toutes les espérances. La bible musicale Billboard lui a ainsi consacré une pleine page dans laquelle on apprend que Mark Ronson  « adore sa voix » et que Madonna apprécie sa manière « de se foutre de tout lorsqu’elle est sur scène« .  De son côté, le très branchouille Pitchfork la met dans le même sac que les filles de Haim et de ChVrches tandis que le New York Times la considère comme l’un des tickets les plus « hot » de la rentrée. Enfin, l’édition américaine du Vogue baptise Héloïse Letissier « la dernière bohémienne parisienne ». Pas mal pour une jeune fille née à Nantes…

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité