La force sera avec Disney !

Après les dessins animés hier, Disney vient de présenter son programmes de films « live action », c’est-à-dire avec des « vrais » acteurs. Au programme des annonces de ce D23: contes de fées, super-héros et, bien entendu, Etoile Noire !

sparrow

Si vous avez passé un exil dans une galaxie lointaine, très lointaine; ou si vous avez traversé le désert de Tatooine, vous ne savez peut-être pas encore que Disney sortira un nouveau Star Wars (Le réveil de la force) ce 18 décembre prochain ! Mais, même si l’arrivée de ce film n’est donc plus une surprise pour personne, le studio aux grandes oreilles a malgré tout su créer l’événement. En dévoilant le programme complet des prochaines années sous le signe du Jedi ! Vont donc arriver :

  • Star Wars Episode 7: le Réveil de la Force (18 décembre de cette année)
  • Star Wars: Rogue One (fin 2016)
  • Les Episode 8 et 9 (2018 et 2019)
  • Un projet encore assez mystérieux sous forme d’une spin-of qui tournera autour du personnage de Han Solo. (2017) Harrison Ford a d’ailleurs fait le déplacement à Anaheim, déclenchant une vague d’applaudissements et de cris hystériques qui l’ont visiblement un peu déconcerté. « Je ne mérite pas tout cela. Ce sont des films, rien que des films. Même s’ils sont très bons », a-t-il lancé pour faire redescendre sur terre les fans propulsés au septième ciel.

Et puis, Disney annonce aussi la création de deux parcs à thèmes entièrement dédiés à l’univers de Star Wars. Il s’agira en fait d’extensions des parcs existants, à Anaheim et Orlando. Pas de dates d’ouverture ni de projets pour l’Europe. Il faudra donc monter dans son Faucon Millénaire pour découvrir tout ceci outre-Atlantique.

Rayon films, les autres divisions de la maison ne sont pas en reste ! 

Du côté de Marvel

Captain America: Civil War (printemps 2016)

A une semaine de la fin du tournage, Chris Evans et Anthony Mackie ont quitté leur plateau berlinois le temps d’un week-end pour venir présenter le film ici, à Anaheim. Au menu des réjouissances: une première bande-annonce. Avec une (très) grosse scène de baston où Iron Man (Robert Downey Jr.), désormais rangé du côté du gouvernement, fait face à Captain America, ce dernier ayant rassemblé autour de lui Falcon, Hawkeye, et Scarlet Witch, bref la deuxième génération d’Avengers vue à la fin de L’Ere d’Ultron. Pas de Spider-Man à l’horizon, mais un bref plan de Martin Freeman. On retiendra cette punchline d’Iron Man envers le Cap: « Parfois, j’ai envie de te défoncer tes dents parfaites. » Ambiance.

Doctor Strange (fin 2016)

Adaptation du comic-book, dont le tournage débutera en novembre prochain. Le Doc sera campé par le désormais inévitable Benedict Cumberbatch.

Du côté des Disney Studios

Au rayon des films plus mineurs (mais prometteurs), on signalera The Finest Hours (janvier 2016) retraçant « le sauvetage en mer le plus périlleux de l’histoire. »; et le touchant Queen of Katwe (fin 2016): l’histoire, vraie elle aussi, mais à forte dose lacrymale ajoutée, d’un jeune homme qui parvient à quitter son bidonville en Ouganda pour participer au Championnat du Monde d’Echecs.

Dans la lignée de Cendrillon sorti au printemps, Disney continue à redonner une seconde vie à ses dessins animés sous forme de films « live ». Au programme: Le livre de la Jungle (printemps 2016), avec une magnifique bande-annonce dévoilée face à un public très touché de retrouver Mowgli et tout son jardin extraordinaire. Ben Kingsley, qui campe Bagheera, et a fait le déplacement pour présenter le film, avait aussi l’air submergé par l’émotion. Alors qu’il est du genre à ne jamais rien laisser paraitre. Dans un autre genre, La Belle et la Bête sera relifté version comédie musicale (printemps 2017). Avec Emma Watson dans le rôle de la (très) Belle. Les images du tournage dévoilées lorgnent du côté enchanteur et cliquant de Cendrillon! Et puis, la surprise du chef avec Pete’s Dragon (été 2016), qui n’est autre qu’une remake de Peter et Elliott le Dragon sorti en 1977. Voilà qui ne nous rajeunit pas !

Enfin, rayon grosses cartouches: Alice through the looking glass (mai 2016), suite d’Alice au Pays des Merveilles, où Tim Burton, réalisateur du premier chapitre, se contentera cette fois de produire. Au programme: images spectaculaires, univers déjanté et Johnny Depp bien allumé comme il faut. Un Depp omniprésent à ce D23. Puisque, déjà présent en tant qu’invité surprise pour ouvrir les festivités vendredi, il a refait le déplacement ce samedi, cette fois déguisé en Jack Sparrow. Pour annoncer lui-même la sortie, à l’été 2017, du cinquième volet de Pirates des Caraïbes (où Orlando Bloom reprendra du service !). Va-t-il encore revenir une troisième fois: dimanche pour la cérémonie de clôture ? Les paris sont ouverts. On vous tient au courant…

Sur le même sujet
Plus d'actualité