Les seins de Sophie Marceau

Le magazine Voici frappe fort cette semaine en publiant des photos de l'actrice préférée des Français nue comme un joli ver.

 

screen_shot_2015-08-11_at_09

C’est l’émoi dans l’Hexagone, fallait-il publier les photos de Sophie Marceau paparrazzée dans la villa qu’elle loue à Ibiza pour les vacances? Des clichés pris de grand matin, à l’heure où l’actrice de 48 ans profite, dans le plus simple appareil, de la fraîcheur des îles Pityuses. Les internautes se déchaînent et les ventes du magazine explosent. C’est la dure loi du marché.

La loi des séries d’été

Publier des photos de stars en tenue d’Eve, c’est le défi estival des magazines people. L’hebdomadaire Voici – qui tire chaque semaine à plus de 400.000 exemplaires – ne s’en prive pas (Claire Chazal, Laurence Ferrari ou Enora Malagré l’ont déjà testé). Mais, souvenez-vous il y a trois ans, c’est le magazine Closer qui a frappé le plus fort en proposant des clichés de Kate Middleton, elle aussi seins nus, dans le sud de la France. Les ventes à peu près identiques à celles de Voici ont grimpé en flèche (on parle de 700.000 exemplaires écoulés) et ce ne sont pas les procès pour atteinte à la vie privée qui calment le jeu. 

Tu veux ou tu veux pas?

Sophie Marceau n’a pas encore réagi à la publication de ses souvenirs de vacances. L’habitude sans doute. De la chanson Assez Assez (« Et les seins de Sophie Marceau… ») de Julien Clerc en 1997 à Au ras des Pâquerettes (« Sans les seins de Sophie Marceau.. ») d’Alain Souchon deux ans plus tard, elle a souvent songé à aller au procès avant de se raviser.

Et quand en plein Festival de Cannes 2005, sa robe capricieuse laisse échapper son sein, ou cette année encore, au même endroit, le souffle du Grégou dévoile sa petite culotte et son téton farceur, elle n’a pas bronché. Il est vrai que dans une interview à Marie-Claire en 2013, elle se disait flattée de rester un fantasme parce que les hommes la savent inaccessible.  Elle a vraiment tout compris.

Sur le même sujet
Plus d'actualité