Daesh, l’histoire d’une marque

Derrière l'Etat islamique, se cachent de véritables rois de la comm'.

screen_shot_2015-07-23_at_15

A côté des combats sur le terrain, Daesh mène une véritable guerre des images. Et ce sont loin d’être des amateurs. Saviez-vous que…
 
46.000 comptes twitter sont alimentés par des combattants ou des sympathisants de Daesh. Avec une audience en moyenne cinq fois plus élevée que pour un « fil » classique.
 
… l’Etat islamique (EI) a un « ministre » de la communication attitré, le très puissant Abou Mohammad Al-Adnani. Les USA promettent 5 millions de dollars à quiconque fournira des informations permettant sa capture.
 
… Avec 40 combattants par million d’habitants, la Belgique est le premier fournisseur européen de djihadistes par rapport à sa population.

… Il existe une sorte de Mein Kampf djihadiste, intitulé Gestion de la Barbarie, l’étape par laquelle l’Islam devra passer pour restaurer le califat (2004), qui serait le livre de chevet des leaders de Boko Haram et une référence pour les pontes de l’EI. On y trouve des consignes du genre: « Les otages doivent être liquidés de la manière la plus cruelle pour terrifier nos ennemis et leurs alliés. »
 
… Avec une fortune estimée à 2 milliards de dollars, elle est l’organisation terroriste la plus riche du monde. Contrairement à ce que l’on pense, la majeure partie de ce trésor de guerre ne provient pas du pétrole, mais bien de l’extorsion, de la taxation (racket) et du pillage de banques irakiennes dans les villes dont elle a pris le contrôle. Une part de ce budget est consacrée à sa communication…
 
Daesh a son propre magazine, Dabiq, dans lequel on fait l’apologie des terroristes qui ont frappé en Europe (comme Amedy Coulibaly). Y ont notamment été publiées des photos d’ennemis tués sur le front, de mains coupées (aux voleurs) ou celle d’un enfant de deux ans une main dans celle d’un djihadiste, l’autre tenant un revolver.
 

Retrouvez notre dossier complet sur le marketing de l’Etat islamique dans Moustique, en librairie ce 29 juillet.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité