Pitch Perfect 2

Réalisé par Elizabeth Banks. Avec Anna Kendrick, Rebel Wilson, Hailee Steinfeld - 114’.

illu_030_cinema2

Pas grand monde n’aurait misé ne fût-ce qu’un bouton de culotte sur le premier chapitre de cette comédie musicale inscrite dans les gènes « karaokesques » de la gluante série télé Glee. Mais le film a pourtant ramené 65 millions de dollars de recettes rien qu’aux Etats-Unis. Il n’en fallait pas plus pour aiguiser l’appétit des producteurs ayant des billets à la place du cœur.

Pitch Perfect 2 est donc le fruit bien mûr de ce travail d’observation marketing. Qui n’oublie pas, par la même occasion, de surfer sur la nouvelle hype nommée Rebel Wilson, imperturbable bourrasque comique australienne. Qui a su conquérir les spectateurs pas trop demandeurs à coups de seconds rôles cocasses dans Ce qui vous attend si vous attendez un enfant, Mes meilleures amies, No Pain No Gain ou La nuit au musée 3.

Ici, la furie blonde à la moue charnue occupe donc un rôle nettement plus important que dans le premier chapitre. Comme pour donner du piment à une trame identique à celle du premier épisode (des compétitions a cappella entre fratries étudiantes nourries par de sombres rivalités de cour de récré, des amourettes inoffensives et des prestations chantées de bon niveau). Bref, bien ciblé et parfaitement lisse aux entournures, Pitch Perfect 2 est un pot-pourri de tout ce qui comble une partie des teenagers (musique, téléréalité, premiers émois et humour parfois bien gras), surtout en période estivale.

Sur le même sujet
Plus d'actualité