Françoise Hardy va mieux mais arrête la chanson

A 71 ans, la chanteuse, qui est soignée pour un lymphome depuis 2004, a rassuré ses fans sur son état de santé et expliqué les raisons de l'arrêt de sa carrière.

 

reporters_14415624

L’interprète de « Tous les garçons et les filles » ou de « Partir quand même » a expliqué à l’AFP qu’elle allait mieux. Il y a quelques mois, après avoir été plongée dans le coma, ses médecins avaient appelé son fils (Thomas Dutronc) pour qu’il prévienne son père (Jacques Dutronc) que la fin était proche pour la chanteuse.

Pronostic déjoué par la chanteuse et même si elle continue le traitement jusque fin de l’été, elle semble guérie mais a décidé de tirer un trait sur la chanson. « J’ai l’impression d’avoir donné ce que je pouvais donner de mieux, affirme celle qui souffre d’un lymphome depuis 2004. Faire des textes de chansons, c’est comme si on avait un petit filon en soi, et j’ai toujours su qu’un jour ce filon serait épuisé. C’est curieux car j’ai toujours vécu en sachant de quoi j’avais envie et là, pour la première fois, je ne vois pas ce que je pourrais faire », explique-t-elle à l’AFP.

Riche carrière pour celle qui aura sorti 27 albums studio en 50 ans: le premier, en 1962,  Tous les garçons et les filles  et le dernier L’amour fou, en 2012.

Parmi les duos qui ont marqué sa discographie, on retiendra, tout à fait subjectivement, celui avec le groupe Blur, « To The End »  sur l’album Parklife.

Pour revenir sur sa longue carrière, ses nombreux duos et ses prestations en anglais, italien,… rendez-vous sur le triple Best-Of de l’artiste disponible sur Deezer.

Sur le même sujet
Plus d'actualité