Lewis Hamilton doit apprendre les bonnes manières

Le pilote de Formule 1 s’est fâché avec le protocole, la reine d’Angleterre et le tournoi de Wimbledon.

lewishamilton1307_450

On en a vu défiler du beau monde sur le gazon pendant la quinzaine à Wimbledon. De Kate et William à David Beckham, d’Albert de Monaco à Bradley Cooper, le tournoi londonien n’a pas failli à sa réputation. Et la finale entre Novak Djokovic et Roger Federer n’a pas fait exception. Le gratin des peoples britanniques dont Hugh Grant, Kate Winslet ou Sacha Baron Cohen avait fait le déplacement.

Le grand absent? Lewis Hamilton. Ce n’est pas que le pilote ne s’intéresse pas au tennis, au contraire, il avait fait le déplacement. Mais, en pleine préparation du grand prix de Hongrie, l’actuel numéro 1 n’a pas eu le temps de relire son petit Nadine de Rothschild illustré.

Résultat: il s’est présenté à l’entrée de la Royal Box (le carré ultra VIP) en chemise et pantalon, planqué sous un panama. Shocking! Une finale de Wimbledon c’est veste et cravate obligatoire. Vexé, il a refusé de se changer et a fait demi-tour illico.

Ce n’est pas la première

En 2009, le pilote a été fait membre de l’ordre de l’empire britannique par la reine Elisabeth en personne au cours d’un diner. Dernièrement dans une émission de la BBC il a confié qu’elle lui avait remonté les bretelles: « J’ai été invité à déjeuner et j’étais assis à côté de la reine. J’étais excité et j’ai commencé à lui parler mais elle a répondu, en pointant le doigt vers ma gauche: “Non, vous devez d’abord parler dans cette direction et je parlerai dans cette direction, et ensuite je reviendrai vers vous”. La honte.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité