Esperanzah!: notre sélection

​Festival branché sur les réalités d’un monde en mouvement, Esperanzah! s’engage en faveur du changement avec des alternatives écologiques, citoyennes, économiques et – surtout – musicales. Installé dans le cadre enchanteur de l’Abbaye de Floreffe, l’événement cultive ses différences à l’écart des logiques du marché et de tous les buzz prémâchés. Le tout se savoure dans une ambiance unique et conviviale. Soit une certaine conception du bonheur.

53727

Nos cinq coups de cœur

Ibeyi

Vendredi 31/7, Scène Côté Jardin, 19h00

Entre la Tour Eiffel et le soleil de La Havane, Ibeyi invoque les divinités vaudous et épouse la mélancolie des grandes villes. Assise derrière son piano, Lisa-Kaïndé Diaz chante d’une voix soul et suave. À califourchon sur son cajón, Naomi souffle des chœurs aériens en direction de sa sœur. Comme dans un rêve, la musique d’Ibeyi rassemble le trip-hop de Massive Attack et les harmonies chaloupées du Buena Vista Social Club autour d’un feu sacré. Sublime.

Kris Dane

Samedi 1/8, Scène Côté Jardin, 13h00

Ex-guitariste de dEUS et Ghinzu, Kris Dane veille désormais au coin du feu avec une besace chargée de chansons douces et raffinées : des morceaux de pop intimiste, imbibés de groove et de soul. Langoureuses, aventureuses, les mélodies de Kris Dane traversent de grands espaces américains et de petits vergers anglais où l’on cultive encore les mythes de Nick Drake et Van Morrison. Superbe.

Melody Gardot

Samedi 1/8, Scène Côté Jardin, 22h00

Mystérieuse, Melody Gardot est arrivée à la musique sur un terrible coup du sort. En 2003, une voiture percute son vélo de plein fouet. Après avoir frôlé la mort, l’Américaine reste alitée une année  entière à l’hôpital. C’est là qu’elle s’en remet aux propriétés miraculeuses de la musicothérapie. Gardot compose alors sa mélodie du bonheur sur des airs jazz, soul, folk ou bossa nova. Héritière de Billie Holiday, l’artiste se revendique citoyenne du monde. À Esperanzah!, elle sera comme à la maison.

Lisa Simone

Dimanche 2/8, Scène Côté Jardin, 16h00

Pas évident de se faire un nom quand on doit composer avec la réputation d’une légende de la musique afro-américaine. Lisa Simone est la fille de Nina, icône du jazz et figure centrale du mouvement des droits civiques. Longtemps tapie dans l’ombre de sa mère, Lisa a attendu de souffler ses 52 printemps pour publier son premier album : un disque teinté de jazz, de soul et de gospel. De Nina à Lisa, il y a deux lettres, une génération et, toujours, un même combat. Une exclu Esperanzah! 

Asaf Avidan

Dimanche 2/8, Scène Côté Jardin, 22h00

Du haut de sa voix androgyne et bouleversante, Asaf Avidan explore les tréfonds de l’âme et plonge ses textes au cœur des ténèbres pour éclairer la pop d’une lumière atypique. Fragiles, hyper sensibles, les chansons de l’Israélien valsent sur une corde tendue entre le rock de Jeff Buckley et la soul de Nina Simone. Capable d’arracher des larmes de joie avec un tube XXL (One Day/Reckoning Song) ou de mobiliser toute la mélancolie du monde aux abords d’un folk langoureux, le chanteur est un compagnon de route idéal. Rare et précieux.

Festival Esperanzah!, du 31/7 au 2/8

www.esperanzah.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité