Les Guignols de l’Info assassinés!

Cynisme implacable ou hasard de calendrier malheureux, l'annonce très probable de la fin des Guignols de l'Info surviendrait quelques jours après la mort de leur père Alain de Greef. Vincent Bolloré, grand patron de Canal plus, fait le ménage. Pour plaire à ses amis politiques à deux ans des élections?

20110915143520G

Ce serait un choc pour plusieurs générations de téléspectateurs et d’internautes: les Guignols recevraient leur C4 et rejoindraient les cartons de l’histoire de la télévision. C’est un cadre de l’émission qui l’a annoncé à Metronews et l’information a été reprise par tous les médias français: Vincent Bolloré veut mettre fin à plus de 25 années d’impertinence, d’irrévérence et de piques bien senties.

Les Guignols, même si leurs plus belles années semblaient irrémédiablement derrière eux, restent une véritable institution, un roc quotidien qui permet autant de prendre connaissance de l’information du moment que de s’en moquer.

Pilliers des émissions d’avant-soirée de Canal Plus (Nulle Part Ailleurs, le Grand Journal,…), les marionnettes semblaient intouchables. Mais pour un grand patron comme Vincent Bolloré, il n’y a aucun tabou. Surtout qu’il n’avait jamais caché ne pas être un grand fan de ces irrévérencieux qui dégommaient son pote Sarkozy à longueur de sketchs. La parodie de Vianney illustrant un juge ne parvenant pas à coincer l’ex-président restera un des derniers grands coups de l’équipe à PPD. On se fait un plaisir de la partager.

L’annonce attendue pour le 3 juillet sonnera-t-elle la mort définitive de Chirac et ses pommes,  de Sarkozy et son insolente bêtise,  de Bayrou le filou, de Hollande et son rire niais, d’Alain de Greef, de Papin « P-A-P-AIN », … L’avenir nous le dira mais à peine l’info connue, la twittosphère s’est déchainée pour incendier Canal + et ses dirigeants. Est-il trop tard pour sauver le soldat PPD?


Parodie de « Pas là » de Vianney par les Guignols par tuxboard

Sur le même sujet
Plus d'actualité