Retour vers le passé

Réalisé par Alan Taylor. Avec Arnold Schwarzenegger, Jason Clarke, Emilia Clarke - 119’.

illu_027_schwarzie2

Si ce retour en grands coups de pompes de Terminator est aussi (surtout?) dicté par le dieu Dollars, il prouve aussi que, même dans ces conditions, un film peut constituer une excellente surprise. Grâce à un scénario solide, du spectacle de haut vol, et des références gentiment tournées en dérision (pour résonner avec celui qui l’incarne, Terminator, lui aussi, a vieilli). Comme l’annonce l’étymologie du titre, Genisys, nous sommes donc en présence d’un recommencement. Le leader de la résistance John Connor envoie le sergent Kyle Reese dans le passé. D’abord pour protéger sa mère, Sarah Connor. Et pour préserver l’avenir de l’humanité par la même occasion. Mais des événements inattendus provoquent une fracture temporelle, projetant Sarah et Kyle dans une nouvelle version du passé. Bref, tout risque de se répéter. Mais en pire! Idéalement situé à la croisée des chemins entre suite et reboot, ce cinquième chapitre de la saga connaîtra encore deux suites (2016 et 2018) avec Schwarzie à la barre. Ce qui donne encore plus de sens à son célèbre « I’ll be back », qu’il ne manque évidemment pas de replacer dans ce Genisys à la fois musclé et savoureux.

Sur le même sujet
Plus d'actualité