Le « dinner porn » : ils sont fous ces Coréens !

Marre de votre boulot ? A la recherche de thunes asap ? Essayez le Mok Bang, la absurdité coréenne pour s'enrichir en s'empiffrant.

screen_shot_2015-06-29_at_13

C’est un véritable phénomène dans tout le pays : de plus en plus de jeunes (des jolies jeunes filles dans le meilleur des cas, des mecs complètement zarb’ dans le pire) engloutissent une montagne de nourriture face cam’, en direct devant des milliers d’internautes. Bibimbap, kimchi, manduguk et autres mets coréens sont au menu. Et pas question de vomir en cachette : les internautes tiennent à voir le glouton en ligne jusqu’à la fin de sa digestion, ce qui peut durer plusieurs heures…

Weird, vous avez dit ?

Attendez, ce n’est pas fini. Ce show « culinaire » n’engrange pas que les kilos, mais aussi un bon paquet d’argent. Certains ont même quitté leur job pour s’y consacrer à temps plein… D’abord parce que leurs nombreux spectateurs anonymes leur versent des « ballons virtuels » (équivalent coréen des bitcoins) que ces nouvelles stars du web peuvent convertir en cash, ensuite parce que les restaurants sont prêt à monnayer le moindre partenariat.

Une dernière info effarante ? Si les Coréens ont commencé ce voyeurisme gastronomique parce qu’ils répugnaient de manger seuls, il existerait aujourd’hui plus de 3.500 programmes de ce type ! Dans un pays où, précisons-le, près d’une personne sur trois est célibataire…

Ben tiens…

Envie d’en savoir plus sur le kimchi, bibimbap et autres plats asiatiques délicieux ?

Dans le Moustique du 01/07, retrouvez notre article (bien plus sérieux et alléchant) sur la cuisine asiatique « Au Palais impérial ». 

Sur le même sujet
Plus d'actualité