Sept vérités sur le faux

La contrefaçon gagne du terrain, la preuve en sept vérités, des plus édifiantes aux plus étonnantes.

1382087

Le sujet est dans l'air. Le 5 juin dernier, c'était la journée mondiale de la lutte anti-contrefaçon. Quatre jours plus tard, le Parlement européen votait deux résolutions visant à protéger les droits de propriété intellectuelle de l’UE. Et il y a de quoi faire. Comme l'explique le Belge Marc Tarabella (PS), l'eurodéputé en charge de la Protection des consommateurs: “l'Europe saisit 36 millions d’articles contrefaits par an. Ils représentent 760 millions d’euros et, surtout, coûtent 100.000 emplois aux Européens. Parmi ces produits contrefaits, 10% de médicaments mais aussi des jouets, des denrées alimentaires, des produits cosmétiques. Le luxe n'est plus le seul concerné, les produits de grande consommation sont amplement touchés par le phénomène!" On vous montre comment…

# 1. Samsung, leader malgré lui

Le géant coréen est la société la plus copiée au monde. Dans le bilan des 20 marques les plus contrefaites en 2014 établi par le site Priceminister, les trois premières sont d'ailleurs occupées par des géants de l'informatique. Pas étonnant: les petits accessoires (cartes mémoire, clé usb, câbles, etc.) sont très demandés et pas si difficiles à copier. D'autant que les faussaires ont fait des progrès notables. A noter que la première enseigne de luxe (Guess) ne pointe qu’à la huitième place.  

 

# 2. Watch your Apple!

Parfois, les copieurs sont plus rapides que les originaux. L'Apple Watch n'était pas encore en vente que des ateliers de contrefaçon chinois les mettaient déjà en vente à Pékin. Pour huit fois moins cher.

 

# 3. Les clopes des condamnés

Trafic de cigarettes, de médicaments, de cosmétiques ou de pièces détachées automobiles… Tout peut servir à financer les réseaux terroristes, gros demandeurs de liquidités échappant aux circuits classiques. Les frères Kouachi, auteurs de l'attentat contre Charlie Hebdo, vivaient de trafic de drogue, mais aussi et surtout de vente de produits contrefaits, des chaussures Nike notamment. Quant à Mokhtar Belmokhtar, chef du groupe terroriste Al-Qaïda pour le Maghreb islamique (Aqmi), il a si bien fait prospérer son business qu'il est désormais surnommé Mr. Marlboro par les services algériens. 

# 4. Qu'est-ce qu'on mange?

En 2015, près de 2500 tonnes de produits alimentaires frelatés ou contrefaits ont été saisies par Europol. Parmi eux, 20.000 bouteilles de vodka à l'antigel ou une mozzarella à base de produits laitiers périmés et fumée grâce à la combustion… d’ordures ménagères.

Plus inquiétants, parfois, certaines entourloupes sont le fait de marques bien connues. Comme ces fruits rouges dans vos céréales qui n'en sont pas vraiment.

# 5. Faux fossiles

Un os de dinosaure, c'est rare et cher. Dans les années 70, en Chine, après que le marché des vrais fossiles se fut tari, certains petits malins ont tout simplement décidé d'en fabriquer des nouveaux…

# 6. Watch your Apple 2

En Chine, on compte 22 faux Apple Stores. Attention, on ne vous parle pas ici de simples tablettes ou de smartphones contrefaits. Mais bien de magasins entiers, avec des vendeurs affichant des t-Shirt floqués de la marque à la pomme et tout et tout. D'ailleurs, certains vendeurs dans ces magasins croient vraiment travailler pour la firme californienne!   

# 7. La parade?

Des chercheurs américains ont peut être trouvé le moyen de dissuader définitivement les copieurs. Ils ont mis au point des nanospirales en or de un centième de millimètre de large, aux propriétés optiques uniques. Celles-ci serviraient de "code" afin de sécuriser documents officiels, cartes de paiement ou autres substances chimiques. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité