Près d’un Belge sur dix a peur de ses voisins

Ce vendredi, c'est la fête des voisins. Mais que pensent-ils réellement de vous?

1111522

Comme tous les ans, la Fête des voisins est l'occasion pour les habitants d'un quartier de se réunir, se rencontrer un peu plus longuement qu'à l'accoutumée et partager un repas en buvant un verre… Ou plus. Née en France, Intitulée au départ "Immeubles en fête", l'initiative a débarqué à Bruxelles en 2003 avant de s'étendre à toute le pays l'année suivante. En 2014, d'après les organisateurs belges, pas moins de 550.000 personnes avaient participé à l'événement. Et plus de 20 millions à travers 36 pays dans le monde. Mais tout le monde n'a pas la chance de posséder en entourage "de qualité". En 2012, Moustique effectuait un sondage auprès de 2.000 Belges pour savoir ce qu'ils pensaient réellement de leurs voisins. On vous résume…

80 % des francophones se disent satisfaits de leurs voisins. 26 % assurent même être très satisfaits. Toutefois, s’ils disposaient d’une baguette magique, près de 32 % des Bruxellois et des Wallons interrogés feraient disparaître fissa l’un, voire plusieurs de leurs voisins.

75 % pensent pouvoir compter sur leurs voisins. D’ailleurs, 51 % ont déjà relevé la boîte aux lettres de la famille d’à côté durant ses vacances et 41 % lui ont demandé de garder leurs enfants. Belle confiance.

58 % préfèrent un bon voisin qu’un ami lointain. Ce pourcentage est plus bas chez les jeunes et plus élevé chez les aînés. Tu m'étonnes.

21 % ont déjà organisé un repas ou un barbecue avec leurs voisins. 4 % sont déjà partis en vacances ensemble. Et 7 % ont eu une liaison amoureuse.

19 % ont de la peine à s’endormir à cause de leurs voisins et 11 % leur imputent un problème de santé. 16 % ont déjà fait appel à la police suite à un conflit de voisinage. 9 % ont carrément peur des gens d’à côté.

Source: sondage Moustique/Humo/Fintro réalisé sur un panel de 2.000 Belges

www.lafetedesvoisins.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité