InstaCannes: Adjani, Benchetrit, Kardashian, même combat

Nièce, fils ou demi-soeur, l’important c’est de se faire un prénom et si c’est sur le tapis rouge c’est encore mieux.

1361691

Tatie chouchou

A tout juste 16 ans, Zoé Adjani marche sur les traces de sa Tata Isa présente à Cannes la première fois en 1983 pour L’Eté meurtrier.  Moins scandaleuse que son aînée, la jolie brune était venue pour se faire un prénom quelques mois après son premier rôle dans Cerise.

 

Merci maman, merci papa

A 17 ans, Jules Benchetrit, fils de Samuel et de Marie Trintignant, fait lui aussi ses premiers pas sur la Croisette.  Un très beau garçon portrait craché de ses parents venu défendre Asphalte, le nouveau film réalisé par son père.

Mes parents, mes soeurs et moi

A 19 ans, Kendall Jenner s’offre une virée à Cannes pour oublier… oublier sa carrière de mannequin harassante, le changement de sexe de son père ou les frasques de ses sœurs Kardashian. De marches en boîtes, elle est bien décidée à s’incruster en mode VIP.

Sur le même sujet
Plus d'actualité