Bye Bye Bang Bang

Ah ça, c'était une révolution. Une nouveauté quasi jamais entendue dans le petit monde de la radio belge: l'émission Bang Bang. Débarqué en 2004 avec la naissance de PureFM, ce show de quelques heures initialement diffusé le dimanche soir a été le premier à mettre la culture LGTB sur le devant de la scène médiatique. Comprenez les Lesbiennes Gay Trans et Bisexuels, évidemment. 

1385463

Une jolie prise de position pour la toute jeune chaine. Et surtout un beau succès d'audience et d'estime. C'est que le magazine radio queer qui refuse les cloisonnements a réussi à fédérer une belle armada de fans dans tous les milieux avec sa folie, ses jeux de mots délirants et sa liberté de ton inégalable qui aborde aussi bien des débats autour de l'éducation sexuelle que d'autres autour du fétichisme (mais oui, rappelez-vous de l'amoureux des baskets qu'on a pu entendre il y a peu). Avec un grand mot d'ordre: oser pour ouvrir le dialogue sur n'importe quel sujet. 

Seulement voilà, après un peu plus de dix ans de bons et loyaux services, il est déjà temps de dire aurevoir à Bang Bang. Sans cri, ni fracas. N'allez pas chercher du côté des mauvaises raisons, non, tout va bien dans l'équipe. Comme l'explique Rudy Léonet, l'émission s'arrête simplement parce Bang Bang a fait son temps et ne veut pas se ringardiser à une époque où le mouvement LGTB est de mieux en mieux accepté, en partie grâce à elle. Du coup, pour célébrer cet adieu avec classe, dans la fête et la cohésion, comme le veut la ligne éditoriale de l'émission, rendez-vous pour le dernier numéro qui sera enregistré en public dans l'enceinte du Belgica, un café bruxellois, le 19 juin prochain de 22h à 1h du matin. Ca promet!

Sur le même sujet
Plus d'actualité