Renaud enregistre son nouvel album à Bruxelles

Pour un scoop, c'est un joli scoop que celui obtenu par Le Parisien qui a interviewé Renaud à son domicile de L'Isle-sur-la-Sorgue, la commune du Vaucluse où il vit désormais. On vous décrypte tout ça.

renaud-sechan

> L’interview . Notre confrère Le Parisien a  rencontré Renaud voici quelques jours. Dans l’entretien, le chanteur âgé de 63 ans explique qu’il a repris le travail sous les encouragements notamment de son gendre Renan Luce et du poète slam Grand Corps Malade. « J’arrive », déclare Renaud en substance.

> L’album . Selon son frère Thierry Séchan, qui confirme l’info, l’écriture du disque serait pratiquement terminée.  Il y a aurait « douze voire quatorze chansons ». Renaud a signé tous les textes. Les musiques ont été confiées à son fidèle bassiste Michaël Ohayon. Renan Luce a composé, pour sa part, quatre musiques. Parmi les chansons, il y en déjà une qui risque de faire beaucoup parler d’elle. Il s’agit de J’ai embrassé un flic, écrite par Renaud suite à la manifestation de soutien populaire organisée dans toute la France (et même en Belgique) le 11 janvier dernier, suite au drame de Charlie-Hebdo, l’hebdo satirique pour lequel Renaud a collaboré a plusieurs reprises.

> L’enregistrement . Renaud a choisi le studio bruxellois ICP -où il a déjà travaillée- pour enregistrer ce nouvel album, le premier depuis « Molly Malone », le très mauvais disque de reprises de chansons traditionnelles irlandaises sorti voici six ans. L’enregistrement doit avoir lieu du 15 juillet au 15 août. Mais, précise encore son frère, Renaud Séchan doit encore voir un ORL avant l’enregistrement. Si la nouvelle est confirmée, ça signifie aussi que Michel Polnareff a terminé son album du come-back qu’il peaufine depuis plus d’un an dans les mêmes studios bruxellois. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité