X-Men First Class

Auschwitz, 1944. Le petit Eric Lehnsherr, bouleversé d'avoir été séparé de ses parents à l'entrée du camp, tord les grilles métalliques qui se ferment entre eux. Et découvre son superpouvoir: il est capable de contrôler les champs magnétiques.

34315

La scène d'ouverture de X-Men First Class est identique à celle du premier volet de la saga. Mais alors que dans X-Men on retrouvait directement Magnéto (puisque c'est bien de lui qu'il s'agit) adulte, on suit ici sa jeunesse, et les événements qui ont fait de lui l'ennemi juré de Charles Xavier, le Professor X. Les deux hommes se rencontrent dans les années 60, dans un contexte de guerre froide, alors qu'ils apprivoisent seulement leurs pouvoirs.

Ils se respectent, mais envisagent l'avenir de façon opposée: Eric, traumatisé par son expérience des camps, se méfie des hommes. Tandis que Charles veut vivre parmi eux. Entourés de "mutants débutants", ils s'unissent malgré ces opinions différentes contre Sebastian Shaw, un milliardaire maléfique qui tente de déclencher la troisième guerre mondiale. Vrai film d'action, X-Men First Class séduit (aussi) par d'autres aspects: un casting d'enfer (Michael Fassbender, James McAvoy, Kevin Bacon), un scénario qui tient la route et une vraie dimension. Un tout bon cru.

X-Men First Class
Réalisé par Matthew Vaughn (2011). Avec Michael Fassbender, James McAvoy, Kevin Bacon – 132'.

Sur le même sujet
Plus d'actualité