The Words

Le poids des maux! Celui que doit supporter un écrivain qui doit son succès planétaire à un plagiat et finit confondu par l’auteur du manuscrit qu’il a copié.

750485

Dénoncera, dénoncera pas? That’s the question… En plus du suspense particulièrement efficace, The Words livre une inévitable histoire d’amour pas trop parfumée à l’eau de rose entre le plumitif et celle qui croit lui avoir servi de muse.

Sans oublier plusieurs chapitres consacrés à des réflexions bien senties sur la tentation du succès à tout prix. Et une percée, certes superficielle mais très parlante, sur le milieu de l’édition.

On regrettera juste une esthétique à outrance (tant dans la musique que dans le décor et la plastique des acteurs) qui a plus tendance à ralentir le rythme du film qu’à apporter un vrai plus.

Au final, The Words s’avère un film joliment complexe, jonglant entre trois époques différentes, tout en demeurant fluide et agréable à suivre.

Épilogue: à la manière des bons romans dans lesquels on plonge avec plaisir, ce récit se savoure presque en apnée du début à la fin.

The Words
Réalisé par Brian Klugman & Lee Sternthal. Avec Bradley Cooper, Zoe Saldana, Olivia Wilde – 96’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité