White Fence – For The Recently Found Innocent

1361755

Quand on s’appelle Presley, on doit vivre avec le rock’n’roll. D’une façon ou d’une autre. Si Tim Presley n’entretient aucun lien de parenté avec Elvis, sa vie s’articule autour des cordes d’une guitare. Seul à la barre de White Fence depuis plus d’une dizaine d’années, l’Américain sort aujourd’hui son grand disque. Enregistré dans le studio de son pote Ty Segall, l’album "For The Recently Found Innocent" invite la pop sixties des Anglais à surfer sur les vagues du psychédélisme californien. Parfait de bout en bout, l’affaire convoque l’esprit des Beatles et l’âme des Kinks sur quatorze morceaux conçus du côté de San Francisco. Tout beau, tout chaud.

Plus d'actualité