Welcome To New York, le film qui va mettre la Croisette et le festival de Cannes à feu et à sang?

A vrai dire, à l'heure qu'il est, on n'en sait encore rien. Toujours est-il que dès l'aéroport de Nice, les panneaux publicitaires annoncent la couleur (voir notre photo). La chose par contre donc nous sommes absolument certains, c'est que le film ici, attise toutes les rumeurs.

1102516

Et pour cause, Welcome to New York est le film d'Abel Ferrara directement inspiré de l'affaire DSK avec Gérard Depardieu et Jacqueline Bisset. Et pourtant tout avait mal commencé: les investisseurs français se sont débinés un à un, les actrices (Adjani notamment) ont jeté l'éponge, et puis le film a été écarté par le festival de Cannes (même si en coulisses, on chuchote que le sélectionneur Thierry Frémaux était intéressé par le film mais qu'il aurait alors subi des pressions pour ne pas l'inclure dans sa compétition 2014).

Dès lors, son producteur, Vincent Maraval de l'écurie Wildbunch a directement pris le taureau par les cornes. Non seulement il organisera trois projections privées ce 17 mai à Cannes. Mais en plus, il sortira simultanément le film en VOD et sur Internet. Sans passage par l'habituelle case "salles de cinéma". Un essai qui pourrait faire tache d'huile en cas de succès. Ou comment faire parler de son film… Dont rien n'a filtré jusqu'ici, si ce n'est cette bande annonce sulfureuse… Et la semi annonce de la soirée la plus convoitée du festival le soir du 17 mai… On vous tiendra au courant.

Nous reviendrons bien sur en temps et en heure sur Welcome To New York (qui sortira également en Belgique sur différentes plateformes Internet). En attendant, la Croisette n'a pas fini de frémir. Preuve que le géant Depardieu n'en avait pas encore fini avec le cinéma qui dérange…

La semaine dernière, Moustique vous proposait un dossier sur le film. Ou quand le cinéma s'inspire du faits divers. Nous vous le proposons une nouvelle fois ici... Bonne lecture.

Sur le même sujet
Plus d'actualité