Vos pensions en débat

Deux tiers des Belges avouent ne pas suivre le débat actuel sur la réforme des pensions. Ce qui ne les empêchent pas d'afficher quelques opinions tranchées. Voire surprenantes.

866833

– Un tiers pense que les plus de 50 ans devraient partir plus vite en pension et laisser place aux jeunes. Un tiers soutient le contraire.

– Une moitié refuse que l'on supprime le régime des prépensions.

– Très peu de Belges (17%) sont favorables à une régionalisation du régime des pensions. Même en Flandre.

– Plus de deux tiers estiment que le gouvernement n'est pas prêt à affronter le veillissement de la population à l'avenir. Un sur deux qu'il n'en fait même pas assez pour soutenir le système actuel…

– Une moitié refuse de payer plus d'impôts en échange d'une augmentation des pensions.

– Une petite moitié (42%) estime que les années d'études devraient compter comme années de carrière dans le décompte servant de base au calcul de la pension.

– Une moitié accepterait que le travail à temps partiel ou les interruptions de carrière ne devraient pas influer sur le calcul de la pension légale.

– Plus de la moitié (57%) considère que tout citoyen a le droit à une pension légale, indépendamment de ses moyens propres. Ils sont seulement 7% à penser que celui qui peut subvenir seul à ses besoins doit en être privé.

– 27% soutiennent le système actuel, basé sur la solidarité. Ils sont deux fois plus (52%) à souhaiter un système individualisé, où chaque travailleur ne financerait que sa propre pension.

Sondage Moustique/Humo/Fintro
Réalisé auprès de 2050 répondants actifs professionnellement, de 25 à 60 ans, dans les trois régions du pays.

Sur le même sujet
Plus d'actualité