The Voice : Le débriefing du premier live

C'est parti! Les Lives démarrent en fanfare après quatre semaines de Duels et quelques légères baisses d'audimat. Maureen s'affirme enfin, pêchue dans sa robe rose bonbon.

322173

Malheureusement, c'est bien la seule… L'émission perd un peu de sa fougue, la faute aux choix des chansons, majoritairement trop calmes pour ce genre de concept.

Autre bémol: pourquoi cacher les musiciens derrière un rideau? Quand on a la chance de disposer d'un groupe de cette trempe, on le met en avant… Sinon autant passer une bande son. C'était pour le négatif. Mais réjouissons-nous, bye-bye le plateau/ring des Duels, qui avait la fâcheuse tendance de couper les Talents en deux. Cette fois-ci la vue est dégagée. Et c'est tant mieux, car les différents passages des Talents de Quentin et de B.J. Scott valent (sauf quelques exceptions) le coup d'oeil.  

On retiendra l'exceptionnelle prestation de Renato sur Coeur de Loup, la claque prodiguée par Léonie grâce à sa version réarrangée de Seven Nation Army et le seul et unique couac du direct accusé par Charlotte, qui déstabilisée au premier abord, s'est joliment remise en selle sur… Womanizer de Britney Spears. Un désagrément qui aura tout de même fini par lui valoir sa place dans l'émission. Dommage. On dit également au revoir à Maikel, Marco et Stéphanie. La suite, c'est la semaine prochaine. On peut dire que le défi est réussi pour la RTBF!

C'est dit:

« Je suis la première dans l'épisode de The Voice a devoir prendre cette décision qui va me faire gerber pendant cinq jours. Ceux qui ne soutiennent pas cette candidate, c'est des merdes. Je vais garder Caroline. » B.J. Scott

Voice +

  • La spontanéité du jury qui n'hésite pas à entamer un slow langoureux sur La Solitudine de Laura Pausini.

  • On ne les a pas beaucoup vus à l'antenne. Mais les assistants coachs étaient bien présents en backstage et donnaient mille et un conseils à leurs petits protégés.

  • Le compte Twitter de l'émission a littéralement explosé avec un record absolu de 16 000 tweets!

Voice –

  • Malgré la mécanique redoutable de ces Live, on ne comprend pas pourquoi seules deux équipes s'affrontent… Résultat? Lio et les Joshua sont restés sans voix.

  • Avec leurs danseuses pré-pubères et leurs enchaînements à deux balles, les chorégraphies avaient le niveau d'une vulgaire fancy-fair…

  • Vu le gros dispositif scénique inhabituel pour la RTBF, mais pourquoi diable laisser l'orchestre dans l'ombre?

 

Le tweet qui tue « Mais c'est qui la SM à côté de Quentin Mosimann? » @ZARIAURORE

Sur le même sujet
Plus d'actualité