The Voice Belgique fait coup double

Tous les ans, le schéma est le même en France comme en Belgique: les audiences baissent drastiquement pendant la phase des duels. Une descente quasi-inévitable que la production de The Voice accueille avec une relative philosophie. Rien de plus logique se dira-t-on, les blinds sont bien plus excitants. C'est vrai... A l'exception de cette année

1314349

Après six épisodes d'auditions à l'aveugle décevants, les bagarres de chants viennent enfin ravir nos ouïes.

C'est du moins ce que l'on a pu observer la semaine dernière et ce soir encore. Et souvent le plaisir auditif arrive de duos que l'on attendait pas. La preuve avec la battle d'ouverture qui opposait Aurore et la chanteuse lyrique Tatiana sur Starlight de Muse. Toutes deux repartent d'ailleurs avec un sésame pour les lives. Du côté de Samuel et Barnabé, les deux chanteurs en herbe de la team de BJ Scott, le spectacle sur un air de Cabrel a pris également un agréable accent belge, malgré la nonchalance charmante de Sam. 

L'autre surprise, mais négative cette fois, nous est venue des deux protégées de Stanislas, Sanae et Amélie. Les deux chanteuses, qui avaient chacune récoltées quatre buzz lors de leurs auditions, sont complètement passées à côté de leur reprise des Fugees. Un constat d'échec que leur coach s'est attribué, regrettant amèrement de ne pas avoir pu leur donner de meilleurs conseils. Le meilleur reste pour la fin?

Sur le même sujet
Plus d'actualité