Viva Riva

Visiblement influencé par le Scorsese de Mean Streets, Djo Tunda Wa Munga trace le parcours d’un petit escroc qui revient à Kinshasa après dix ans d’absence.

60865

En effet, Riva, jeune gars du pays aux rêves trop grands pour lui, fait partie de cette caste de débrouillards dans l’immense mégapole bigarrée de Kinshasa, partagée entre ceux qui ont tout… et les autres. Le film est à l’image de Riva: il lorgne avec insistance sur le cinéma made in Hollywood, avec les moyens du bord (acteurs amateurs et bricolage).

Courageuse et (parfois malheureusement) risible entreprise dont le seul véritable intérêt se résume à une plongée inattendue dans une Kinshasa de la nuit, chaotique, sensuelle et diablement envoûtante.

Viva Riva
Réalisé par Djo Tunda Wa Munga (2010). Avec Patsha Bay Mukuna, Manie Malone, Hoji Fortuna – 96’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité