Vampire Weekend – Modern Vampires Of The City

Les quatre garçons new-yorkais savent qu'ils ne bénéficieront plus de l'effet de surprise avec ce troisième album et, à l'instar de leur nouveau look, polissent donc leur son pour montrer qu'ils sont devenus adultes.

859025

Les chansons suivent cette même évolution. Plus sages et plus prévisibles aussi, elles bénéficient toujours de fins arrangements (la voix trafiquée sur Diane Young, l’orgue sur Don’t Lie) mais manquent de piment.

Ce n’est que notre avis, mais nous, on  aurait préféré un peu plus de morceaux de pop nerveuse comme ils le proposent avec Unbelievers et Worship You.
Le 4/7 à Rock Werchter.

 

 

Vampire Weekend
Modern Vampires Of The City
V2

Sur le même sujet
Plus d'actualité