Une histoire d’amour

Benoît Poelvoorde a récemment expliqué avoir dû en venir aux mains avec Laetitia Casta afin de créer la tension nécessaire pour que les deux acteurs puissent s’adonner à leurs jeux de vilains avec un minimum de réalisme.

824061

Mais malgré ces sacrifices, le spectateur reste sur sa faim. Car si le roman Sévère (l’histoire de la relation sadomaso entre un homme et sa maîtresse qui finira par l’assassinat du premier des mains expertes et manucurées de la seconde) de Régis Jauffret attirait le lecteur dans une fascinante plongée en enfer, ce film qui en est tiré manque de liant (un comble!).

Durant une interminable heure et demie, on en reste finalement à Laetitia Casta qui fait la gueule en pantalon de cuir, et à une réalisation ultra-prétentieuse abusant des ralentis pour masquer le manque d’histoire.

Bref, si Benoît Poelvoorde feint plus ou moins bien d’aimer les coups, le spectateur, lui, ne prend pas de claque.

Une histoire d’amour
Réalisé par Hélène Fillières. Avec Benoît Poelvoorde, Laetitia Casta, Richard Bohringer – 88’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité