Un oeil sur la planète: Corée, la puissance cachée

Ça a bien failli b(omb)arder ces derniers jours dans la mer Jaune. Le 23 novembre, la Corée du Nord lâchait 170 obus sur l'île de Yeonpyeong, tuant au passage quatre soldats sud-coréens.

1833

Ça a bien failli b(omb)arder ces derniers jours dans la mer Jaune. Le 23 novembre, la Corée du Nord lâchait 170 obus sur l’île de Yeonpyeong, tuant au passage quatre soldats sud-coréens.

Par ce roulement de mécaniques, Pyongyang estimait avoir répondu à des manœuvres militaires sud-coréennes à la frontière maritime des deux Corées. Guère intimidée, la Corée du Sud remettait le couvert avec des essais militaires quelques jours plus tard. Réponse plus nuancée, cette fois, de Pyongyang qui se contenta de ne pas « ressentir le besoin de représailles » face à une « provocation militaire méprisable ».

Hormis ces tensions épisodiques avec sa dictature de voisine, que sait-on de la Corée du Sud, cette « puissance cachée » que nous dévoile ce nouveau numéro d’Un œil sur la planète? Qu’elle est la treizième économie mondiale et connaît une croissance de 8 % depuis trois décennies. Principal symbole de cette santé économique: Samsung, la première entreprise technologique du monde. Un œil sur la planète passe le succès de la marque à la loupe avant de fouiner dans la plaie géostratégique de la Corée du Sud: son conflit avec ses voisins du Nord. Il s’agit là d’un des derniers stigmates de la guerre froide, le pays étant divisé depuis 1950. Pourtant, l’idée de la réunification n’est pas entièrement enterrée. Mais Séoul n’est pas du genre à se replier sur sa péninsule. Aujourd’hui, l’Hallyu, la vague culturelle coréenne faite de séries télé (les dramas), de films et de pop music, déferle sur l’Asie. – Q.N.

3 janvier: 22h50 FRANCE 2 Un oeil sur la planète: Corée, la puissance cachée

Sur le même sujet
Plus d'actualité