Un jour

Adaptée du best-seller du Britannique David Nicholls, cette chronique sentimentale conte l’amitié amoureuse de Dexter et Emma sur plus de vingt ans.

59046

En effet, lorsqu'ils se rencontrent (et couchent) pour la toute première fois en 1988 lors de leur bal de fin d’études, ils se promettent de se revoir chaque année, le même jour. D'où le titre: One Day. Véritable carton en librairie, le film est quant à lui décevant. En effet, après son féerique An Education, la cinéaste danoise Lone Scherfig déçoit, alors qu'elle tient un sujet pour le moins vendeur: la peur de l’engagement. Et c'est avec mollesse qu'elle filme des personnages en pleine turpitude.

Reste un joli casting à l’alchimie communicative, Anne Hathaway en tête. Les cheveux courts cette fois (et cela lui va très bien), elle s'est battue pour obtenir le rôle "de cette femme qui pour une fois ressemble à une vraie femme, c'est-à-dire complexe". Dans quelques mois, Anne sera une superstar (et ceci grâce au rôle de Catwoman, voir ci-contre). En attendant, et comme souvent jusqu'ici (Princess Diaries, Le diable s’habille en Prada, Love And Other Drugs), elle s'en sort avec les honneurs. Dommage toutefois que ce film ne soit pas à la hauteur de ses charmes.

Un jour
Réalisé par Lone Scherfig (2010). Avec Anne Hathaway, Jim Sturgess, Patricia Clarkson – 108'.

Sur le même sujet
Plus d'actualité