Un bilan nuancé pour les Francofolies de Spa 2014

Un départ sous un soleil de plomb avec Stromae, un moment magique et intense avec Fauve ≠, de la pluie pour son dernier jour, ces 21emes Francofolies de Spa auront été celles de tous les contrastes et de belles découvertes. Notre bilan.

1147665

Revivez tous nos tops, nos comptes-rendus quotidiens, nos développements sur certains artistes,… sur notre page spéciale Festivals 2014!

#1 La fréquentation

Avec une soirée en moins sur la grande scène et un Parc des 7 Heures clairement moins garni que les années précédentes, il ne fallait pas être devin pour se douter que des records ne seraient pas battus cette année. Avec 170 000 festivaliers, les 3 soirées sur la grande scène soldout, un record de vente de places VIP,  les Francos accusent malgré tout une perte de 10.000 personnes par rapport à 2013.

Mais, avec de plus en plus de concerts gratuits dans le cadre des Vitrines, les Francos attirent un nouveau public non comptabilisé. Même si le temps a évidemment aidé, on a en tout cas rarement vu autant de monde dans les rues de Spa. Et certains concerts des Vitrines donnés dans des bars ont offert de très beaux moments humains.

#2 Un festival urbain, accessible et familial

Les Francofolies de Spa ont accueilli plus de 1000 personnes à mobilité réduite. C'est un record et ça récompense une organisation sans faille pour accueillir tout le monde. Bien sûr, les Francofolies est un festival en ville qui n'a pas l'effervescence d'un Dour ou des Ardentes, bien sûr, on y vient aussi pour les terrasses, cette ville magnifique sous le soleil et bien sûr ça ressemble parfois plus à un village de vacances qu'à un endroit de concerts mais cet ensemble fait qu'on aime les Francos. Enfin, avec des pass pour le Parc des 7 Heures qui restent à des prix démocratiques et de nombreux concerts gratuits (dont les excellents concerts des Francofolies des enfants), les Francofolies restent un festival accessible à tous les budgets.

#3 Une édition dédiée à Jean-Louis Foulquier

Le fondateur des Francofolies est décédé en décembre dernier et son ombre a plané sur le festival qui était un hommage sincère et appuyé de la part des organisateurs.

#4 Nos coups de coeur

Soyons honnêtes. Cette affiche nous emballait moyennement. Enormément de groupes déjà vus, une scène Rapsat réduite à sa plus simple expression malgré Stromae nous faisait craindre un long week-end spadois. Si certaines journées ont en effet connu quelques moments creux,  on a souvent vibré et fait de très belles découvertes.

Notre top 5

1. Fauve ≠.

Enorme, fédérateur et talentueux. Le collectif français remporte haut la main la palme du meilleur concert de cette édition. Sans peur de se tromper.

2. Julien Doré et Les Innocents

Du show, du sourire, un charisme fou. On est tous amoureux de Julien Doré. Et ça n'est pas près de s'arrêter.

Samedi, la Belgique a pu renouer avec un des groupes les plus mythiques de la scène française dont la reformation était devenue une chimère. Les Innocents ont assuré un show pointu et annonceur d'un nouvel album prometteur.

3. Bigflo & Oli.

Les 2 rappeurs, taille croquettes pour chat, ont mis le feu à la scène Ice Watch. Un des moments les plus punchy de ce festival. En général, les choix hip-hop et rap étaient excellents avec Scylla, Les R'tardataires… Un bémol sur l'arnaque commerciale de Casseurs Flowters

4. Soldout, Girls in Hawaii et Vismets.

La scène belge avait envoyé ses plus efficaces et beaux représentants. 3 concerts sans la moindre faille. Parfait.

5. Violett Pi.

Dans les Vitrines des Francofolies, la scène québécoise était fortement représentée. On a adoré Klô Pelgag mais notre coup de coeur absolu va à ce gars qui se définit comme un "chanteur grunge". Citant Brel, Nirvana, Jean Leloup et Brassens comme références, offrant des shows electro-punk totalement délirants mais maitrisés, il a sorti un très bel album cette année et nous a bluffés lors de ces Francofolies. Cerise sur le gateau: cette pile de 100.000 volts aux cheveux hirsutes et aux chansons complètement barrées est un charmant garçon faisant son métier avec le plus grand sérieux.

#5 Le Franc'Off

Présidé par un Cali investi, présent et disponible, les Franc'Off sont une formidable vitrine pour les artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Les 12 finalistes ont pu défendre leurs chances dans d'excellentes conditions techniques. On a voulu en voir le maximum et nos coups de coeur rejoignent en grande partie le palmarès de cette édition

  1. Fantôme
  2. Old Jazzy Beat Mattaz
  3. Garcia Goodbye

On regrettera l'absence au palmarès de "Va à la Plage" qui nous avait vraiment bien plu.

L'édition 2014 se termine ce 21 juillet sous une pluie toute "fête nationale" avec entre autres Bernard Lavilliers, Les Gauff, Disiz, The Magician et Bastian Baker.

A noter que l'édition 2015 devrait se dérouler à d'autres dates que le festival de Dour. Une bonne nouvelle pour les amateurs de toutes les musiques qui devaient parfois faire le grand écart géographique et de styles sur le week-end.

Sur le même sujet
Plus d'actualité