Un baiser papillon

La femme atteinte d’un cancer incurable qui n’ose pas le dire à son mari, son infirmière dont le couple bat de l’aile, une autre demoiselle aux prises avec son infertilité et un oncle lointain amoureux d’une prostituée...

35205

Malgré tout ça, ce Baiser papillon ne profite pas de l’effet du même nom. Car son accumulation de petites mésaventures confuses ne débouche pas sur un grand film. Ni même sur une histoire construite et crédible. Ces séquences imbriquées dans une mise en scène qui sent le pathos et le tire-larmes à plein nez finissent par lasser à force d’en rajouter. Et ce n’est pas la morale débarquée d’on ne sait où sur le thème "tout n’est finalement pas si noir" qui nous fera voir ce drame plus en rose!

Un baiser papillon
Réalisé par Carine Silla-Perez (2010). Avec Valeria Golino, Elsa Zylberstein, Vincent Perez – 106’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité