Two Gallants – The Bloom And The Blight

Nous attendions des nouvelles du duo de San Francisco depuis cinq ans. Et la pause sabbatique que sont accordée Adam et Tyson a été bénéfique.

511283

Ils reviennent gonflés à bloc, durcissent le ton (My Love Won’t Wait, Ride Away)et trempent leurs complaintes folk/blues dans le genre d’alcool qu’on ne sert que dans les grandes occasions. Si vous êtes déçus par la tournure "rock de stade" de The Black Keys, vous trouverez ici votre bonheur… et même les larmes qui vont souvent avec.

C’est le cas lorsque Two Gallants déroule l’édredon et souffle sur les braises avec l’émouvant Sunday Souvenirs. Une pépite.

 

 

My Love Won’t Wait

LE 27/11 au Botanique.

Two Gallants
The Bloom And The Blight
Fargo/PiaS

Sur le même sujet
Plus d'actualité