Twizz radio: stop ou encore?

La radio du groupe IPM passera-t-elle l'hiver? La question se pose. 

656515

En effet, au moment où le groupe qui édite La Libre Belgique et La Dernière Heure sabre dans tout ce qui n’est pas rentable (fusion de suppléments voire suppression de La Tribune de Bruxelles), il est clair que le sort de la frêle station radio se retrouvera bientôt sur la table de son conseil d’administration.

Quelques millions d’euros ont déjà été injectés pour faire exister Twizz depuis sa naissance le 24 février 2010. Avec hélas, deux ans plus tard, une part de marché toujours au plancher: 0,4 %! Joint par nos soins, Jean-Lou Bertin, patron de Twizz, ne cache pas sa déception côté audiences mais affiche une grande fierté quant au contenu et aux nouveaux programmes depuis septembre.

Pour le reste, il affirme n’être au courant d’aucun scénario de revente ou de fermeture d’antenne. "Mon boulot c’est de faire tourner la station. Toute autre décision concernant l’avenir de Twizz relève d’une appréciation stratégique de ses actionnaires" (IPM détient 60 % et Tecteo, 40 % – NDLR). On sera très vite fixé. Si le couperet tombe, ce sera avant la fin de l’année.

Sur le même sujet
Plus d'actualité