True Detective – La série qui est bien plus qu’une série

Original, maîtrisé, fascinant et joué par un duo exceptionnel d'acteurs, le dernier bijou de HBO fait déjà l'objet d'un culte avant sa diffusion chez nous. Décryptage.

1110508

Une voiture qui file dans un paysage désolé de la Louisiane. Deux flics en costard-cravate qui échangent des banalités. Ils s'arrêtent devant un champ et avancent vers un arbre mort au pied duquel gît un corps nu. Celui de Dora Lange, une prostituée atrocement mutilée. Son torse est recouvert de dessins sataniques et sa tête coiffée de bois de cerf. En musique de fond, une guitare country désaccordée impose le rythme. Lent, désespérant, obsédant…

True Detective commence comme une série policière, mais c'est bien plus que ça. Dès la diffusion du premier épisode sur la chaîne américaine HBO, le 14 janvier dernier, cette fiction est devenue un objet de culte. Annoncé chez nous en coffret DVD et Blu-Ray pour ce 11 juin, True Detective est en tête depuis plusieurs semaines dans le classement des précommandes sur le supermarché en ligne Amazon. Et ses aficionados n'ont pas attendu que Be Séries dégaine l'intégralité de la première saison ce 1erjuin pour en décrypter tous les codes. Sur la Toile, les forums s'affolent, avec analyse des personnages, découpage plan par plan du générique, liens renvoyant à la littérature religieuse (vous comprendrez pourquoi) ou à des sites de téléchargements illégaux.

Justifié? Oui. Sur toute la ligne. Ecrit par le romancier Nic Pizzolatto et réalisé par Cary Fukunaga, True Detective apour cadre la Louisiane, Etat le plus pauvre des Etats-Unis. Dans son format, autant que pour la noirceur de son propos et les fêlures de ses deux antihéros, ce chef-d'œuvre doit cependant plus aux séries scandinaves inventives (The Killing, The Bridge) qu'aux Sopranos ou à Breaking Bad. Car loin du manichéisme hollywoodien, True Detective nous plonge dans une moiteur fascinante au plus profond de cette Amérique qui trébuche. Explications… sans rien dévoiler de l'intrigue, on vous rassure.

#1 Le format

True Detective tient plus du film que du feuilleton. Et Be Séries a raison de diffuser la série d'une seule traite. Soit huit épisodes de soixante minutes avec des rebondissements qui ne surviennent pas forcément quelques secondes avant le générique de fin. On l'a dit, le rythme est lent, mais ce n'est que du plaisir tant la réalisation réinvente le mode de la narration. Autre originalité: aucun des acteurs ayant participé au premier volet ne jouera dans la deuxième saison actuellement en cours d'écriture.

#2  L'écriture

Le créateur de True Detective s'appelle Nic Pizzolatto. Il s'agit des débuts en télé de ce jeune romancier qui n'a que deux ouvrages à son actif (Between Here And The Yellow Sea en 2006, Galveston traduit en français aux éditions Belfond en 2010). "Personne ne me prêtait attention quand j'ai commencé à travailler sur True Detective. J'ai écrit dans ma bulle, sans référence extérieure. Je ne vis pas à Los Angeles, je ne suis pas accro à Internet ou aux séries policières. Je ne sais pas du tout ce qui est tendance ou pas et je continuerai à travailler isolé."

Pizzolatto est né en Louisiane et y a fort logiquement planté le décor de son intrigue. "Un Etat qui vit au gré des caprices de la météo, d'une nature oppressante, d'un certain conservatisme et d'une ferveur religieuse qui frôle parfois les extrêmes."

#3 Les acteurs

Nic Pizzolatto a écrit le rôle du détective Rust Cohle en pensant dès le début à Matthew McConaughey (Mud, Le loup de Wall Street) qui signe ici la performance de sa vie. Comme nous, il vous arrivera régulièrement d'appuyer sur la touche "Rewind" de votre télécommande pour revoir une scène, un monologue ou même un silence de McConaughey. Et sa métamorphose entre le flic qu'il était en 1995 et celui qu'il est devenu aujourd'hui (les cheveux gris et longs, "shooté à la bière au moins trois fois par semaine", plus solitaire que jamais) est tout simplement exceptionnelle. Martin Cohle, son partenaire au sein de la Division des enquêtes criminelles est interprété par Woody Harrelson. Son jeu à lui consiste à montrer que derrière la normalité de son personnage (marié, père de famille, une maîtresse le samedi, la messe et le barbecue le dimanche) se cache un être en quête perpétuelle de lui-même.

#4 Le décor

C'est celui de la Louisiane. Malgré les couleurs surréalistes des levers et couchers de soleil, tout y est sombre. Les deux enquêteurs roulent en voiture dans des paysages détruits par la pollution et les ouragans. Ils sortent dans des bars glauques tenus par des tauliers à la mâchoire édentée. Les prostituées du coin accueillent leurs clients dans une caravane au milieu des bois, les prédicateurs éructent leur sermon sous une bâche plantée dans un terrain vague et les politiciens, eh oui, sont tous pourris.

#5 La narration

La ligne du temps occupe une place prépondérante dans True Detective. Les deux détectives sont interrogés séparément par deux autres policiers en 2012 sur une enquête criminelle qui a débuté voici dix-sept ans. On plonge dans les prémices de l'investigation au cours des premiers épisodes avant de revenir en 2012. Ce canevas scénaristique entretient un double suspense: l'évolution de l'enquête criminelle et la propre histoire de Martin Hart et Rust Cohle qui n'ont évidemment plus rien à voir aujourd'hui avec les hommes qu'ils étaient en 1995.

#6 La bande originale

"La musique m'a aidé à structurer les épisodes de True Detective. En fait, tout dans cette série est construit comme un morceau de musique", explique Nic Pizzolatto. Et de fait, du générique interprété par le groupe country The Handsome Family (la chanson Far From Any Road) à une scène de fusillade dans un ghetto black rythmée par le groupe hip-hop Wu-Tang Clan, tous les moments forts de la série sont illustrés par une B.O. passionnante. Au fil des épisodes, on (re)découvre des morceaux peu connus de Bob Dylan, John Lee Hooker, Lucinda Williams, Melvins, Nick Cave ou encore Emmylou Harris.

GAGNEZ LA SAISON 1 AVEC MOUSTIQUE

TRUE DETECTIVE DIMANCHE 1 ERBE SERIES 16H05

TRUE DETECTIVE SAISON 1, DVD et Blu-Ray, HBO, sortie le 11/6.

Sur le même sujet
Plus d'actualité