Trash

Dans la famille des gros soucis, j’annonce Clara (accessoirement cocue), Susanna (enceinte pendant que son mari profite d’un voyage d’affaires pour parfaire ses connaissances des meilleurs bordels de Roumanie) et la mère, Clara, atteinte d’un cancer et violée par son meilleur ami.

53741

Du joyeux! Et tout cela sans la moindre empathie. Car ce Trash, cliché et prévisible, possède toutes les caractéristiques du déchet cinématographique. Seul point positif: Torras filme admirablement bien les jolies filles. Mais si ce n’est que pour ça, la plupart des productions soft de Marc Dorcel sont déjà en téléchargement sur le Net.

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/rKg2DiVb11M » width= »425″></iframe>

Sur le même sujet
Plus d'actualité