Toute la vérité sur Sois Belge et tais-toi

La Belgique vaut bien une crise… de rire. La revue Sois belge et tais-toi! s'en charge depuis 15 ans. Ses auteurs Baudouin et André Rémy nous servent quelques anecdotes.

666473

L’aventure a commencé non pas il y a 15 ans mais il y a 30 ans, au Collège Saint-Pierre d’Uccle, sous forme de revue de fin d’année animée par des profs, des élèves et des parents.

Le titre Sois belge et tais-toi est né deux jours avant la première du spectacle. C’est André Remy, pressé par le temps, qui l’a trouvé par hasard, sans intention précise.

Le bleu de travail d’Elio Di Rupo – comprenez son costume au bleu pétrole si particulier – était si compliqué à trouver que le principal intéressé a fini par en offrir un à la troupe. Pour l’occasion, celle-ci a été invitée au domicile du futur Premier.

André Flahaut, alors ministre de la Défense, a emboité le pas de son camarade socialiste en faisant livrer l’une de ses cravates rouges par un chauffeur de l’armée.

Le même Flahaut a joué son propre rôle lors d’une représentation au Cirque royal devant plus de 1.500 personnes.

Michel Daerden est monté plusieurs fois sur les planches de la revue. Une année, il a dû patienter dans les coulisses. Pas de chance, y traînaient justement trois bouteilles de vin… Depuis, plusieurs hommes et femmes politiques, dont Louis Michel et Joëlle Milquet, ont proposé à leur tour de débouler eux-mêmes sur scène.

Laurette Onkelinx s’est amusée, un jour au Conseil des ministres, à imiter l’imitation de Didier Reynders.

Les profs de néerlandais se servent souvent du célèbre sketch de la "nederlandse les" interprétée par un des acteurs, Joël Riguelle, lui-même ancien enseignant en langues germaniques. Le Forem a lui aussi voulu s’en servir.

Dossier complet dans le Moustique du 5 décembre.

Sois Belge et tais-toi. À partir du 6/12, Théâtre Saint-Michel. Tournée à travers toute la Belgique jusque mai 2013. 02/370.13.13, www.soisbelge.be

15 ans déjà. DVD avec extraits des 15 ans de spectacle et interviews de la troupe.

Sur le même sujet
Plus d'actualité