Too Much & The White Nots – Hootenanny

Voilà trois filles et quatre garçons forcément dans le vent dont le cœur chavire entre la quête des grands espaces et les réflexions plus intimistes.

64840

Folks dans le ton, riches dans le son, les chansons de cette formation sans frontière basée à Bruxelles sont du genre à vous prendre par la main pour gambader un peu partout là où l’herbe est sèche.

Un hommage au trio America (A Grave With No Name),une reprise de Feist (My Moon My Man) qui ne se prend pas les pieds dans le tapis et surtout des compositions originales qui évitent plus d’une fois l’académisme (Folk Is Not Dead, Hillbilly, Children Of A Bomb, Witch). Un disque attachant d’un groupe qui doit l’être tout autant.
Le 13/10 à l’Atelier 210. Le 15/10 au C.C. de Chênée.

 

 

Too Much & The White Nots
Hootenanny
SAM/AMG

Sur le même sujet
Plus d'actualité